Le bateau de Saint-Nicolas

C’est avec un grand plaisir que nous pouvons annoncer, dès la semaine précédent St Nicolas,  la présence de l’ancien navire à vapeur Hydrograaf  à Ostende à l’Ancre. C’est un grand honneur pour l’évènement.

Le navire sera amarré dans le dock Mercator, près de l’avenue Vindictive, et l’accès sera libre ! C’est un très beau cadeau  pour le curateur de Saint-Nicolas. Apparemment, toute son équipe et lui ont été très sages. Même sages comme des images !

Le vapeur Hydrograaf était jusqu’en 1962 un bateau de mesures hydrographiques de la Marine Royale Néerlandaise, effectuant des mesures des fonds marins.

Grâce à des états de service particulièrement longs, il a conservé  son état authentique et est maintenant un bateau-salon populaire.

Le bateau a été construit en 1909-1910 par la Société ” Construction de Navires et Outils Fijenoord” à Rotterdam. Le navire a été mis sur quille le 11 octobre 1909 et lancé le 26 janvier 1910. Comme il était d’usage à l’époque, c’était un vapeur avec deux machines à vapeur alimentées au charbon. Il n’avait qu’un tirant d’eau de 1.80 mètre, ce qui lui permettait d’opérer dans les eaux côtières peu profondes du sud-ouest des Pays-Bas, du Zuiderzee et de la Waddenzee.

Le 4 mai 2010, la Marine a remis l’Hydrograaf en service.  En général, il était opérationnel d’avril à octobre en tant que bateau de mesures dans une région spécifique.

En dehors de cette période, il n’était pas possible, à cause des conditions météo, de pratiquer des mesures.

Avant chaque saison, le navire était officiellement commissionné/ décommissionné. Le bateau hivernait  généralement à Hellevoetsluis ou à Willemsoord, Den Helder. Il n’arborait pas les couleurs grises de la marine, mais avait une coque noire et des superstructures jaunes.

En 1921 le bateau a été renforcé avec l’arrivée  du Eilerts de Haan, construit sur le même chantier.

L’Hydrograaf a été utilisé à plusieurs reprises comme yacht royal durant les visites de la reine Wilhelmina, du prince Hendrik et de la princesse Juliana à divers endroits dans le sud de la Hollande et dans les eaux Zélandaises. A l’arrière du bateau, une cabine a été aménagée à cet effet.

Durant la visite royale à la Zeelande en 1921 la famille royale a passé la nuit du 15 au 16 septembre à bord, alors qu’il était au port de Flessingue.

Le 31 mars et le 1er avril 1922, l’Hydrograaf a transporté la reine Wilhelmina et la princesse Juliana de Vlaardingen à Den Briel (Brielle) pour les festivités du 350ème anniversaire de la reconquête de Den Briel par les Gueux des Mers.

Lors de la visite royale à la Zeelande du 5 au 8 août 1924, l’Hydrograaf a assuré les transferts Stavenisse-Zierikzee, Zierikzee-Middelburg (5 août), Veere-Kamperland, Kortgene-Wolphaartsdijk (7 août) et Hansweert-Walsoorden, Terneuzen-Breskens et Breskens-Vlissingen (8 août). Entre-temps, le prince héritier Willem Alexander et beaucoup d’autres personnalités ont navigué avec l’Hydrograaf.

En mai 1940, le bateau est passé de Vlissingen à l’ Angleterre. Durant la seconde guerre mondiale, il a servi de bateau dortoir pour le service de dragage de mines. Le 25 septembre 1943 le bateau est arrivé à Harwich pour être utilisé comme navire dépôt.

Après la reconquête de Zeeuws-Vlaanderen, le bateau a été mis à la disposition du Commandant de la Zeelande. Il a immédiatement repris du service comme bateau mesureur afin de mettre en carte l’important accès au port d’Anvers.

Après la guerre, le bateau a repris son travail au profit du Service Hydrographique. Il a été retiré du service actif de la Marine Royale Néerlandaise le 16 octobre 1962 et remplacé par le navire mesureur moderne Zeefakkel.

Il était le dernier vapeur alimenté au charbon de la Marine Royale.

Ostende à l’Ancre se fait une joie de le voir de nouveau à quai pendant le festival.